Sélectionner une page

LE TRAIT – Episode 18 – Accroche toi au pinceau !

Benjamin Olivennes

Le philosophe Benjamin Olivennes publie, chez Grasset, un ouvrage décapant intitulé « L’autre art contemporain, vrais artistes, fausses valeurs ».

B. Olivennes interroge le rôle des institutions culturelles françaises dans la promotion d’artistes contemporains, tels Jeff Koons, Maurizio Cattelan, Damien Hirst, Anish Kapoor, Daniel Buren…

Il livre aussi sa vision du beau qu’il oppose aux oeuvres valorisées aujourd’hui sur le marché de l’art.

Une réflexion polémique, parfois brutale, sûrement injuste aussi, mais nécessaire pour susciter un « franc » débat, nous dit B. Olivennes.

 Extraits de l’ouvrage

« C’est en France, dans mon pays, que je voulais lutter contre l’emprise de la laideur, c’est à mon pays que je voulais donner confiance dans sa création artistique…

Ce n’est pas une beauté de pur esthète que je défends, mais une beauté qui est à la fois un plaisir des sens et un plaisir de la pensée, de la connaissance de la vérité : une beauté transitive, dans laquelle l’oeuvre ramène au monde…

Pourquoi un Jeff Koons a-t-il soudainement surgi dans le champs de l’art, au point de devenir l’artiste le plus cher de notre début de siècle, et pourquoi m’autorisé-je à en penser du mal ? Dans le New-York des années 1980, Koons a représenté une rupture avec l’austérité du minimalisme et du conceptuel. Il passait non seulement pour le retour de la figuration, mais aussi pour l’irruption rafraîchissante du fun et du sexuel dans le monde compassé de l’art new-yorkais de l’époque. Qu’il ait représenté une nouveauté et un bol d’air frais à un moment donné dans un monde déjà bien mal en point ne signifie pas qu’il ait une valeurs artistique quelconque…Rien de plus triste que la visite d’un musée d’art contemporain ou des salles contemporaines d’un musée d’art : l’impression d’un immense foutage de gueule, d’une absence complète de sens, de la disparition de la beauté, du travail, de l’oeuvre… ».

Questionnaire de Proust

Occupation idéale

Être à la campagne. Lire au coin du feu, ou au lit, ou sous un arbre. Écouter de la musique. S’il y a un chat, c’est encore mieux. Bonnard a peint certains tableaux qui représentent un peu cette vie édénique.

Le pays où j’aimerais vivre

A part à New York où je vis actuellement, en France. Cf réponse supra.

Un /des Créateurs (au sens large)

Vaste question. Si je la restreins à ceux en activité aujourd’hui … Wes Anderson. Jean-Baptiste Sécheret. Bob Dylan. Woody Allen. Et beaucoup d’autres.

Une couleur

Le bleu. Je suis quelqu’un d’un peu éthéré.

Mes héros-héroïnes fiction/vie réelle

Mes héros dans la vie réelle sont les écrivains. 

Ce que je déteste le plus

Le changement, les départs, les ruptures, le passage du temps, vieillir.

Ce que j’apprécie le plus chez les autres

Qu’ils me tolèrent. (Et par exemple qu’ils tolèrent le fait que je ramène tout à moi)

L’état présent de mon esprit

Très flatté par toutes ces questions.

La faute qui m’inspire le plus d’indulgence

Hélas, les miennes.

Ma devise

 « Les pessimistes ont fini à Beverly Hills et les optimistes à Auschwitz. » Billy Wilder 

Le monde de demain en quelques mots ?

Si j’essaie d’y penser, je ne vois que des choses qui ne me correspondent pas beaucoup. Du coup je préfère essayer d’y apporter des choses que j’aime du passé : la beauté, l’art, les livres, les paysages, la politesse …

Dédicace

Le Trait, c’est la limite, c’est à dire la forme.

Benjamin Olivennes

Auteur de l’ouvrage « L’autre art contemporain. Vrais artistes et fausses valeurs »

Interviews Récentes

LE TRAIT – Episode 28 – Or pair

LE TRAIT – Episode 28 – Or pair

LE TRAIT - Episode 28 - Or pairOr Pair Issu d’une famille de viticulteurs, le quadra Jean-PierreCottet-Dubreuil a développé très tôt le goût des beaux objets et defaçon singulière : les couverts en argent que sa mère sortait lors degrandes occasions, une sorte de...

lire plus
LE TRAIT – Episode 27 – Le soft POWER du Luxe

LE TRAIT – Episode 27 – Le soft POWER du Luxe

LE TRAIT - Episode 27 - Le soft POWER du LuxePlaidoyer pour le luxe Bruno Lavagna livre un livre original et passionné consacré à la géopolitique du luxe. Le secteur du luxe reste un secteur en forte croissance (1300 milliards d’euros d’ici 2025. Un consommateur sur...

lire plus
LE TRAIT – Episode 26 – Sophie Gachet, en Mode Good Cop

LE TRAIT – Episode 26 – Sophie Gachet, en Mode Good Cop

LE TRAIT - Episode 26 - Sophie Gachet, en Mode Good Cop !Le goût de Paris : conversation avec Sophie Gachet Ancienne grand reporter à Elle Magazine, Sophie Gachet, blonde lumineuse et ultra sympathique, a couru les « fashion weeks » pendant près de vingt ans. Elle a...

lire plus